« Hommage à Aimé Césaire | Accueil | Le Groupe F à la Villette au mois de septembre dans le cadre des Pop'S, festival des arts turbulents »

16 mai 2008

Commentaires

Bertrand

"Discussions"
Mise en scène très originale avec une musique très présente, presque oppressante qui colle avec la frénésie du personnage. Une scénographie d’écrans et d’images très originale qui crée une atmosphère unique.

"Louisiana Circus"
Un cirque comme on a peu l’habitude d’en voir avec beaucoup de poésie et de tendresse… et de talents, le tout « habillé » d’un orchestre « live » digne des compositions de Lalo Schifrin.
Très heureux de découvrir la sensibilité finlandaise.

Annie

"Discussions"
Deux personnages qui ne communiquent pas, chacun à sa façon nous jouent en discordance la rupture de la communication.
Le jeu subtile, écran vidéos est remarquable par la cession d’un jeu de panneaux avec troublantes perspectives.
La fin du spectacle nous plonge dans un univers déstabilisant avec un léger humour sur « why don’t you call me ? »


"Louisiana Circus"
Des poupées féériquement acrobates dont les corps accompagnées par un orchestre digne des plus grands. Spectacle très beau grâce à l’accord de la musique et des corps.

Benoit

"Un cirque plus juste"
Mini chapiteau, mini matériel mais maxi plaisir, le personnage à mi-chemin entre le fils du père noël et l’homme fort des cirques à l’Ancienne, nous entraine dans un spectacle poétique à souhait…
Que du bonheur.

"Louisiana Circus"
Beau spectacle de cirque, un rien masqué par un jazz de qualité mais très présent, mention spéciale au voltigeur, aux mains tout bonnement exceptionnelles, un peu déçu par contre par le numéro de trapèze mis au service de la musique au détriment de la fluidité.

François

"Un cirque plus juste"
L’étonnant rapport à l’objet qu’entretient Jani Nuutinen, tant avec les poids de fonte qui risque de lui rompre le cou, qu’avec les fragiles flammes dansantes qu’il apprivoise au début du spectacle, fascine de bout en bout et crée la connivence avec le public.

"Louisiana Circus"
Avec une entée digne d’un grand concert classique, le spectacle est un peu casse-cou pour les artistes qui on donné parfois l’impression de « lutter » contre la musique, au demeurant remarquable, mais quel ravissement lorsque les portés atteignent une telle perfection !

Sylvain

"Louisiana Circus"
Très beau spectacle ! Des numéros tout en finesse servis par un swing enchantant.
Un « cirque-cabaret » à voir absolument en buvant un bon verre !
Voilà un cadeau du pays du père noël qui arrive en printemps !

Suzanne

"Discussions"
C’est un spectacle très poétique où finalement le cirque n’apparait pas vraiment.
Certains moments sont magiques, d’autres obscures.
J’ai aimé les projections sur les panneaux et les interactions des artistes, ainsi que l’histoire que cela racontait. Mais je n’ai pas compris la fin du spectacle, peut-être parce que c’était en Finlandais ?

"Louisiana Circus"
Là, au moins c’était clair, c’était du cirque (acrobatie) et du très bon et surprenant.
Mais la musique n’est pas celle que je préfère.

Estelle

"Un cirque plus juste"
La magie était là.
« Epreuve de force impressionnante », on a mal pour lui, il y a tout dans son petit monde : musique, décors, loge….

"Louisiana Circus"
Plus dur d’y entrer. Les porteurs/portés fantastiques, incroyables.
Dommage pour la trapéziste et la funambule, musique pas en accord, trop speed, on n’a pas le temps d’en profiter et le jongleur en même temps complique le regard du spectateur (des lenteurs…dommage).

Un grand merci à La Villette de nous permettre de découvrir tout cela, nous donne envie de venir voir les 2 autres spectacles.

Matthieu

"Discussions"
Un jongleur désuet, chic, qui met un calepin, un stylo et un téléphone sans dessus dessous : j’ai aimé son décalage et son air « pas à sa place ».
Je n’ai pas du tout aimé les 20 dernières minutes : le magicien vidéaste m’a laissé sur ma fin : imprécision et manque de poésie.

"Louisiana Circus"
Cirque traditionnel accompagné par un groupe de jazz qui vous porterait lors de vos déambulations nocturnes.
Le porteur herculéen et la voltigeuse au visage de porcelaine forment un duo génial.

Agnès

"Discussions"
Ce n’est que démembrement et morcellement sur scène, sur le visage des acteurs et dans la tête du spectateur.
En fait, on ne sait plus où donner la tête. Jusqu’à ce fond sonore électronique qui remplit la moitié de l’espace scénique et remplace le bruit des conversations. Beaucoup d’éléments (les objets, les images vidéo) dans un décor paradoxalement très épuré où l’on retrouve à chaque fois des bouts d’organes, d’hommes…y a-t-il un homme entier sur scène ?

"Louisiana Circus"
Agréablement étonnée de ressentir un langage fort entre le groupe de musiciens et les artistes.
Les corps sont, dans les numéros proposés, d'une remarquable adéquation avec la gamme d'émotions dont eux seuls ont le potentiel.

Jacques

"Discussions"
Des bonnes idées, surtout au début, mais aussi des longueurs, en particulier à la fin, malgré de très belles trouvailles.

"Louisiana Circus"
Bravo pour les acrobates, mais le jongleur faisait doublon avec celui de "Discussions". A certains moments l’orchestre et les acrobates se concurrençaient.

Sabatier Monique

discussions très très long , avec de bonnes idées mais pas bien exploitées à mon goût trop froid comme spectacle et la musique discordante . Pour ce qui est de Louisiana , c'est vraiment un très beau spectacle ! l'orchestre super , les costumes géniaux , la mise en scène originale , et la qualité des artistes ! ! ! ! un tout petit regret si il doit y en avoir un , l'ensemble manque un peu de sourires , de complicité mais c'est super , j'ai passé une excellente soirée Merci à la Villette

Pamela Roberts

Fur et Louisiana Circus, deux spectacles magnifiques: mise en scène,musique et chorégraphie, et surtout artistes vraiment exceptionnels!Entre l'engagement total des corps et l'expression, souvent légèrement détachée, lointaine, des visages, il y a un jeu surprenant.
L'atmosphère et la mise en scène de Louisiana Circus étaient vraiment plus que réussies.
Et il y avait quelque chose d'incroyablement émouvant dans le duo enchanté entre Hercule au visage bienveillant et sa minuscule et blonde amoureuse: peut-être la confiance réciproque absolue que l'on pouvait ressentir, et l'absence totale d'effort.
Merci à La Villette pour ces deux moments magiques (qui m'ont réconciliée avec le cirque Finlandais après la déception de Discussion).
Pamela

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.